Downtime zibok.org – Quand une mise à jour Ubuntu se passe mal

Avant-hier soir, je me suis enfin décidé à upgrader l’OS du serveur hébergeant ce blog… Et ça s’est vu : 1 heure de downtime !

La mise à jour s’est tout simplement planté au plus mauvais endroit : dans la re-configuration de Grub ! Ainsi, le serveur refusait purement et simplement de booter sur son nouveau kernel… et même de booter tout court.

Vous me direz : « c’est pas grave ! Tu passes en KVM et tu essaies de débugguer comme ça ». Sauf que… je n’ai pas de KVM (je vais y remédier pour l’avenir, mais pour l’instant c’est comme ça). En effet, ce serveur est une Dedibox SC, le seul serveur de la gamme d’online.net qui n’ait pas de KVM (c’est ballot, ma’ame Chombier, hein ?)

Alors, comment fait-on dans ce cas ?

La réponse, je l’ai trouvée sur le Net (merci les moteurs de recherche) sur le site howtogeek.

Pour faire simple, et pour me garder ça sous la main si ça m’arrive encore :

  • Booter sur un système Ubuntu de secours type LiveCD (de la même version que celle de votre serveur)
  • Trouver la liste des partitions de vos disques via :
    • sudo fdisk -l
    • sudo blkid
  • Monter votre partition / quelque part dans l’arborescence (par exemple dans /mnt/root)
    • sudo mount /dev/sdXY /mnt/root   (Où X est la lettre de votre disque et Y le numéro de la partition /)
  • Monter votre partition /boot quelque part dans l’arborescence (par exemple dans /mnt/boot)
    • sudo mount /dev/sdXZ /mnt/boot (Où X est toujours la lettre de votre disque et Z le numéro de la partition /boot)
  • Puis réinstaller grub correctement
    • sudo grub-install –root-directory=/mnt/root /dev/sdX
    • sudo grub-install –boot-directory=/mnt/boot /dev/sdX

Si vous n’avez pas de /boot, utiliser la partition / en lieu et place de /boot

Redémarrer votre serveur, et ça devrait revenir à la normale.

L’occasion ici de rappeler un principe important :

Quelque soit la mise à jour que vous faites, pensez à faire une sauvegarde de vos données importantes avant ! Ca évite les sueurs froides…